Après le communiqué du PDG d'Intel Bob Swan clarifiant un peu la situation du fondeur et surtout visant à rassurer qui veut bien l'écouter, un rapport a fait surface entre-temps estimant qu'Intel pourrait finalement réussir à pondre son 10nm pour de bon d'ici avril/mai 2019 au lieu de juin - la dernière période en date apparemment cochée sur le calendrier des partenaires pour le 10nm, toutefois sous une forme encore inconnue. Coïncidence, il n'est pas à écarter que ce serait aussi sur cette période que seraient attendus les futurs Ryzen 2 en 7nm, sinon ce n'est pas drôle, voyons ! 

 

Intel a bien annoncé vouloir dédier la somme supplémentaire de 1 milliard de dollars à la production du 14nm, tout en affirmant aussi faire des progrès avec le rendement du 10nm dont la production en masse devrait bien se faire en 2019, mais sans plus de détail. Néanmoins, n'oublions pas que c'est aussi le genre de refrain que l'on nous sert à propos du 10nm depuis plusieurs années déjà, car sur le papier ce procédé de gravure aurait déjà dû entamer sa vie commerciale en 2017 et y conclure la carrière du 14nm - sauf peut-être pour les chipsets.

 

intel roadmap gravure 2016 vs tsmc

 La vision d'Intel en 2016...

 

Il est bien difficile d'estimer la provenance et l'exactitude des données sur lesquelles se basent les supputations de BlueFin Research Partners, mais on ne peut s’empêcher de constater que ce rapport est tombé à pique, alors qu'Intel patauge dans ses incertitudes face à un AMD en pleine forme. Cette note "positive" aurait en tout cas été juste ce qu'il fallait pour taquiner la conscience des investisseurs, qui plus est sur un marché habitué à une certaine volatilité, donnant un solide coup de frein à la forte progression d'AMD enregistrée ces dernières semaines.

 

La journée boursière d'avant-hier s'était ainsi conclue par une hausse journalière de 3.55% de l'action Intel et une chute de 7,64% chez AMD, ce qui n'est pas anodin sur des capitalisations respectives à hauteur de 219,54 milliards et 29,88 milliards, et le mouvement se poursuivait hier encore, mais en étant beaucoup moins prononcé. Ah, la joie des tendances boursières fébriles, influençables et bien trop souvent déconnectées de la réalité. Sinon, tout sarcastique qui se respecte dira que c'était aussi la découverte du carton trop fashion des Core i9000 qui avait dû faire son petit effet... (Source)

 Peu après le p'tit mot du PDG d'Intel, voilà qu'on nous dit que le 10nm pourrait débarquer en avance en 2019. Vraiment ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 42 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !