On l'attendait et finalement il est arrivé. A vrai dire ce petit Athlon 200GE suscite l'intérêt et attise la curiosité. C'est surtout parce que c'est le ticket d'entrée le plus bas qu'AMD possède à son catalogue Zen, les APU Bristol Ridge représentant l'ancien temps et les déboires du géant sont encore moins chers, mais leur intérêt avec cet Athlon est proche du néant.

 

A vrai dire, AMD place son rejeton en concurrence directe avec le Pentium G4560 (2 coeurs et 3.7 GHz, HD Graphics) et l'A12-9800, en ayant sûrement l'idée que le 200GE mette sa fessée à ses deux sparring partner du jour. Techspot a fait la review, et bien entendu on retrouve ces 3 puces plus des tas d'autres. En applicatif, un coup Pentium, un coup Athlon, la partie de ping-pong se joue sur tous les tests, franchement cela se tient, l'Athlon ne sauvant ses performances face au Pentium que par la présence du multithreading, puisqu'il a une IPC un peu moindre et une fréquence 500 MHz plus basse. En revanche dès qu'on se sert de l'iGPU Vega, le Pentium n'existe plus avec son HD Graphics, on comprend la nécessité pour le géant d'avoir une solution efficace. Et donc sa politique de développement d'un GPU se comprend surtout s'il arrive à la miniaturiser pour l’intégrer dans des puces bas prix voire mainstream.

 

Au final il ne reste pas grand chose au G4560, mais a contrario de l'A12-9800 qui est arrivé au détail un an après son lancement pour les intégrateurs, l'A200GE est un redoutable compétiteur à bas prix, et c’est surtout par son iGPU qu'il se démarque radicalement de la solution Intel.

 

amdlogo

 

 Pour 55 eurobouliches, l'Athlon 200GE devrait faire le boulot. En fait avec le test du jour, on sait qu'il le fait, et plutôt bien, mieux que son concurrent Intelien. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 26 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !