Avant-hier, c'était la bande à Lisa Su qui se congratulait - à raison - pour son bénéfice net de 116 millions de $, et hier ce fut au tour d'Intel par la voix du CEO d’intérim Bob Swan de  se féliciter face aux actionnaires et de mettre en avant les chiffres réalisés lors du 2nd trimestre de 2018. Oui, Bob, car souvenez-vous que l’époque Brian Krzanich s'est arrêtée abruptement fin juin avec la démission apparemment volontaire de ce dernier. Les magazines People vous diront qu'il est parti parce qu'il aurait trompé sa femme avec une de ses collègues, tandis que les papiers plus sérieux et orientés business justifieront son départ en décortiquant 5 ans de Krzanich pas forcément des plus reluisants, en dépit de résultats financiers solides.

 

intel resultat financier q2 2018

 

En attendant, le second trimestre de 2018 d'Intel ressemble énormément au premier, pas de chamboulement ni de ralentissement à l'horizon. De 16,1 milliards de $ de revenu brut, Intel est passé à 17 milliards brut pour Q2 2018, soit 5 milliards de bénéfice net et une marge operationnelle de 63% ! Vous aussi vous avez un déjà-vu ? Et la machine tourne plutôt bien dans l'ensemble, PC et Data-centers représentent encore la plus grosse portion du revenu du fondeur, respectivement avec 8,7 milliards et 5,5 milliards de $ de revenus chacun et une hausse de 6% et 26% sur un an. Enfin, le ton est donné pour  Q3 2018, Intel se voyant déjà y annoncer un revenu brut estimé de 18,1 milliards $. Par ailleurs, la compagnie estime qu'elle devrait être capable de générer un revenu total de 69,5 milliards pour l'année 2018. Merci les réductions d’impôts !

 

Bon, les chiffres c'est bien beau, mais ça nous laisse quand même un peu sur notre faim. Heureusement pour nous, Bob Swan a également dû se soumettre à un Q&A avec les investisseurs après l'annonce des résultats. Ce qu'il faut surtout en retenir, c'est qu'Intel prévoit les premiers processeurs en 10nm (le i3-8121U est probablement tellement anecdotique qu'ils ne le prennent même pas en compte) pour la période festive de 2019, autrement dit fin décembre 2019/début janvier 2020. On ne sait pas trop ce que vaut la parole de l'individu, mais cette annonce correspondrait aussi plus ou moins avec la roadmap découverte avant-hier et qui semble situer les premiers processeurs 10nm HPC d'Intel vers la fin du premier trimestre de 2020.

Et dire qu'en 2013 Intel prévoyait le 10nm pour 2015, une autre époque où le géant avait peut-être été un peu trop optimiste, en sachant que 2013, c'était aussi l'arrivée de Brian Krzanich aux commandes de la compagnie, et on connaît la suite. Tick, tock, tock, tock...Plouf ! (Source)

 

intel roadmap 2013 evolution procede gravure

Mais que s'est-il passé ?

 De gros résultats encore ce trimestre pour Intel, qui a aussi laissé sous-entendre un 10nm finalement à l'aube de 2020...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !