Quand on est ingénieur, qui plus est chez un géant des semi-conducteurs, on s'attend quand même à savoir compter. Sortez les stylos : on sait qu'un module Zeppelin, le seul basé sur Zen qu'AMD ait dévoilé officiellement, possède 8 cœurs physiques. Étant donné qu'AMD a annoncé les premiers CPU Threadripper à 16 et 12 cœurs, à combien de modules s'attend-on ? Deux beaux dies sous le capot ? Que nenni mon enfant, il semblerait qu'il y ait eu des erreurs de comptage. En effet, l'overclocker Der8auer (qui se plaignait également de la plateforme X299 chez les bleus) à publié une vidéo d'un 1950X délidé, c'est à dire sans IHS, dans laquelle on distingue très clairement 4 dies. Où est l'arnaque ? Soirée trop arrosée chez les architectes ? Le net en branle, la raison est vite trouvée : Threadripper réutiliserait des puces EPYC défectueuses, comme c'est courant dans le secteur : les cœurs non fonctionnels sont désactivés, ce qui permet de recycler les dies défectueux et ainsi garantir un meilleur rendement. Sauf que cela pourrait ne pas être le cas. PCWorld semble avoir une autre explication, issue d'une source souhaitant rester anonyme : deux des quatre dies seraient des faux, et AMD les auraient placés là pour éviter une déformation de l'IHS. Cela peut sembler cocasse, mais pas invraisemblable au vu de la taille assez impressionnante du socket TR4 et la pression relativement importante imposée par le ventirad (qui se souvient des PCB Skylake tordus ?).

 

L'enjeu est de taille, car certains rêveurs imaginent déjà la possibilité de débloquer les modules restants et se retrouver avec 32 cœurs physiques à relativement bas coût. Bien que cela soit peu probable, un impact sur les performances est toujours possible. Cela reste dans le domaine de la pure spéculation, mais en toute logique réduire le nombre de dies réduirait la latence moyenne inter-core et donc augmenterait les performances dans les applications multithreadées.

 

À noter que la vidéo n'est plus disponible à l'heure actuelle, AMD ayant demandé sa suppression aux dires du clocker. Gaffe ou teasing ? On voit mal quelle importance cela aurait sur les ventes du bouzins. À vérifier lors de tests plus officiels donc, qui à priori seront rares, AMD ayant fourni ses précieux à un cheptel presse sélectionné au préalable !

 

threadripper 1950x delid

Le bon indium tout sale, bouh

 Threadripper a été désossé, révelant quatre dies visibles, là ou l'on en attendait que deux : il pourrait s'agir de puces EPYC recyclées ou de deux faux dies permettant simplement un meilleur maintien de l'IHS. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 35 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Test • Asustor AS6404T

Apollo lake dans les NAS d'Asustor   Si chez Asustor les NAS semi-pro se ressemblent, ce n'est qu'en apparence. Voilà donc que débarque au Comptoir l'AS6404...