Vous ne le savez peut être pas, mais Google est un très gros consommateurs de processeurs pour serveurs. Il est le 3ème acheteur mondial derrière HP et Dell avec 300 000 puces par trimestre. Autant dire que la facture qui va avec doit être sacrément salée et livrée avec un container de mytosil ! En plus de cela, Intel maitrise plus de 99% du marché des puces serveurs ce qui lui permet de régner en maitre.

 

On le subit sur le marché grand public donc on imagine que ce n'est pas plus sympa sur le marché serveur ! C'est pourquoi selon Bloomberg, Google étudierait très sérieusement la possibilité de glisser des puces Qualcomm dans ses serveurs. L'objectif est évidemment de mettre la pression sur Intel pour qu'il révise ses coûts, et développer des alternatives. Ce n'est pas la première fois que ce type d'initiative voit le jour, il y a eu IBM il y a quelques années et 2016 sera donc signée Qualcomm. Mais si l'opportunité est saisie et que les puces donnent satisfaction, il y a un marché à prendre.

 

On se rappellera d'ailleurs que dans le domaine serveur, Intel a racheté Altera il y a peu pour encore renforcer sa position... La bataille s'annonce donc difficile.

 

google 2015

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 35 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Expérience • L'Hyperthreading en jeu : bien ou pas bien ?

Jouer avec l'Hyperthreading, hérésie ou normalité des choses ?   Lorsqu'on parle de jeu, du moins avec les puces Intel, on entend deux sons de cloche. D'un...

 

Test • Drobo 5N

Le NAS accessible   En un peu plus de trois années, nous avons testé quelques systèmes de stockage réseau venant de tous horizons. Du haut de gamme muscl...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...