La VESA a mis à jour le standard pour le DisplayHDR, une norme qui remonte tout de même déjà à décembre 2017, il s'agit donc de sa première évolution majeure ! Le DisplayHDR était la manière pour l'organisation - comprenant un très grand nombre d'adhérents dans l'industrie de l'IT - d’éviter le bordel sur le marché et de cadrer les constructeurs afin d'éviter certaines dérives marketing autour du HDR, en mettant en place des règles et consignes à respecter pour obtenir le fameux logo HDR.

C'est ainsi que sont nés les 3 premiers niveaux de certifications DisplayHDR 400, 600 et 1000 - suivis du DisplayHDR 500 (spécialement pour les laptops) et des DisplayHDR 400/500 TrueBlack (spécialement pour les écrans OLED), tous introduits lors du CES 2019. Toutefois, d'aucuns pouvaient déjà considérer que le standard n'était alors pas assez strict et insuffisant pour obtenir une vraie harmonisation du marché des écrans de PC dits "HDR", et c'est devenu d'autant plus vrai au fil des améliorations de la technologie. Bien sûr, la VESA s'en est également rendu compte et que le temps était donc venu de se mettre à jour, et c'est pourquoi le DisplayHDR va désormais passer en version 1.1 ! 

 

logo vesa displayhdr

 

Qu'est-ce qui change ? En bref, la mise à jour du DisplayHDR est plus stricte en matière de luminance et de couleur, et introduit aussi de nouvelles exigences pour les tests de certifications, notamment pour prendre en compte les dernières avancées de la technologie HDR chez les constructeurs, tels que l'"active dimming". Est-ce vraiment suffisant ? Nous verrons bien. 

Par contre, il faudra bien prêter un œil aux caractéristiques des écrans DisplayHDR qui sortiront dans les mois à venir, puisque la VESA continuera à autoriser la certification des écrans selon la norme DisplayHDR 1.0 jusqu'à fin mai 2020 pour ne pas porter préjudice aux produits conçus entre temps conformément aux exigences de la première version. Espérerons tout de même qu'une distinction nette soit faite pendant ce laps de temps entre les deux versions chez les constructeurs, sans obliger le consommateur à le deviner lui-même. En attendant, pour avoir une idée des améliorations, n’hésitez pas à faire un tour sur la page des critères du DisplayHDR 1.0, et puis celle du DisplayHDR 1.1.

 

Et comme vous pouvez aussi le voir, il faudra maintenant aussi compter avec un 5e niveau de certification (bonjour le bordel ?) : DisplayHDR 1400. Pour l'obtenir, la dalle de l'écran doit par exemple être en mesure d'atteindre une luminance au moins de 1400 cd/m² et savoir maintenir celle-ci à 900 cd/m² sur la durée, ou encore d'offrir un espace de couleur DCI-P3 à 95%, entre autres. L’association explique avoir introduit ce label "premium" spécifiquement pour les professionnels de l'image et les créateurs de contenu. D'ailleurs, le ProArt PA32UCG d'ASUS - une variante du ProArt PA32UCX - a pour l'occasion d'ores et déjà été officiellement précertifié DisplayHDR 1400, il s'agit du premier et du seul écran sur le marché pour l'instant.

 

 Après deux ans, le DisplayHDR est mis à jour et devient un peu plus dur, et accueille un nouveau niveau de certification ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !