MAJ 18/12 : rajouts d'informations par rapport au support du FreeSync et LFC. LG parle de FreeSync comme étant uniquement disponible via HDMI (cf. la petite ligne sous l'image FreeSync On/Off), et n'aborde pas une seule fois la présence (ou non) de la LFC - alors que ce serait tout de même un argument commercial. Pendant ce temps-là, AMD mentionne le 32QK500 sur son site comme étant compatible FreeSync via DisplayPort, LFC comprise...Clairement, l'un des deux s'est fourvoyé dans la transcription des caractéristiques techniques, mais qui ?

 

Le lg 32qk500 vu par AMD... [cliquer pour agrandir]


Et ça en fait encore un au compteur de LG, l'autre constructeur coréen qui décidément n'en arrête pas non plus de balancer des références et renouveler son offre. On est aujourd'hui en présence d'une dalle IPS 32", une taille déjà trop grande pour certains, bien trop petite pour d'autres, pour beaucoup elle représentera tout de même sans aucun doute aussi un juste milieu entre un 27" parfois un peu étroit et un UltraWide de 34" et + mesurant souvent la largeur du bureau.

En tout cas, la définition de 2560 x 1440 ne sera certainement pas de trop pour une telle diagonale, l'équivalent de 93 ppp. Avec ceci, un contraste 1000:1 et une luminosité classique de 300 cd/m². Pas de HDR à l'horizon, et les couleurs se cantonneront à 72% de l'espace NTSC et 100% du sRGB, LG annonce tout de même un écran capable d'afficher 1,07 milliard de couleurs, une caractéristique assez rare pour un produit dans cette gamme de prix (que nous aborderons à la fin). Par contre, pas de 10-bit natif, mais l'exploitation du combo 8-bit + FRC, comme c'est assez souvent le cas. Enfin, l'écran affichera un temps de réponse de 8ms.

 

Pour tenter un peu de séduire le joueur occasionnel, LG n'a pas omis d'y inclure un support du FreeSync (selon LG via HDMI uniquement, selon AMD le DisplayPort...) qui profitera d'une fréquence de synchronisation maximale de 75Hz, un bonus appréciable par rapport aux 60Hz encore beaucoup trop communs et au FreeSync en conséquence restreint à une plage de fonctionnement tristounette de 48-60Hz.

Malheureusement, LG n'a pas dit de ce qu'il en est exactement de la plage sur cet écran, mais on imaginera au moins du 48-75Hz; tout dépendra de la présence ou non du LFC, mais il y a bien 99.9999999% de chances qu'elle soit absente sur un moniteur de cette gamme avec une plage aussi serrée (cependant d'après AMD, elle y est). Toujours sur le plan des fonctionnalités surtout orientées joueurs, l'on retrouvera par ailleurs aussi le Dynamic Action Sync destiné à réduire l'input lag, et le Black Stabilizer prévu pour réduire le flou de mouvement lors de scènes rapides.

 

lg 32qk500 w devant derriere

 

En ce qui concerne l'ergonomie, il faudra soit faire avec un pied simple permettant tout juste d'incliner l'écran, ou à défaut utiliser la fixation VESA 100 x 100mm pour le coller au mur. Et sinon, le 32QK500-W fournira un peu de tout pour le brancher : DisplayPort, mini Displayport, HDMI et jack audio 3,5mm.

 

Ainsi, sans être révolutionnaire sur le plan technique, le 32QK500-W n'en introduit pas moins des caractéristiques assez peu courantes pour la fourchette tarifaire du jour, qui - sauf surprise - devrait être celle des écrans situés sous la barre des 300€.

 

Un peu plus d'infos, chez LG.

 Le 32QK500 pourrait-il contribuer à faire évoluer les standards d'un écran sous les 300€ ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !