Noël approche, les cadeaux, le foie gras, la gueule de bois, mais aussi les otites ! Alors plutôt que de demander une nouvelle configuration au père Noël qui n'a pas les moyens de vous la payer, et à défaut d'être allé faire un tour dans les nombreux guides d'achats qui pullulent ci et là (d'ailleurs vous pouvez aussi aller faire un tour sur le comparatif de mon-set-up-gaming.fr, un site pas très vieux orienté gaming comme vous vous en doutez), réclamez un casque audio pour protéger vos oreilles dans la rue. Mais pour bien faire son choix et se protéger du bullshit marketing, aujourd'hui la république bananière du comptoir vous guide :

 

Quels sont les paramètres influents sur la qualité du son de nos casques audio et quelles sont les erreurs à éviter ?

 

hard du hard

Retrouvez d'autres épisodes du hardos à la dure made in comptoir :

 
Petits rappels sur vos oreilles

Nos oreilles et notre écoute sont des éléments importants de notre corps et pour notre vie quotidienne, comme tout simplement s'orienter ou identifier un danger rapidement. De ce fait notre écoute est très loin d'être linéaire et a été forgée par des milliers d'années d'évolutions et de mutations génétiques selon notre environnement : bruits des prédateurs, fréquence de voix humaine, musiques et instruments... Bref, celle-ci dispose d'une sensibilité variable selon la fréquence comme ceci :

 

courbes isosonie

Courbe isosonique telle que la définie la norme ISO 226:2003

 

La courbe isosonique - en gros la sensibilité auditive "normée" - plus haut de l'oreille humaine permet de voir quelle est notre sensibilité à une fréquence donnée. Le point de référence de chaque niveau est proche de 1 kHz, autour de laquelle nos voix se développent. Plus la courbe grimpe, plus le niveau doit être élevé pour être entendu. Exemple : pour 50 dB à 1 kHz, il faudra 60 dB à 100 Hz et 42 dB à 4 kHz pour percevoir le son au même niveau. Selon la puissance sonore aussi, la sensibilité change : on perçoit mieux les basses et aiguës à haut niveau sonore, ce qui explique par exemple la sensation de puissance des gros concerts de rock ou de métal. Cela vous permet donc de voir que si jamais vous voulez écouter à niveau plus faible votre musique, il faudra que votre casque compense légèrement les pertes/augmentation sur certaines plages de fréquence plutôt que d'avoir une réponse la plus plate que possible.

 

Impédance et rendement ça vous parle ?

Alors pour éviter d'être dans le flou, nous allons détailler simplement la notion d'impédance, car elle est souvent matraquée et torturée comme un opposant politique soviétique des années 50. Il s'agit tout simplement de l'équivalent de la résistance, mais appliqué à toutes les fréquences et non pas uniquement sur le courant continu : c'est la résistance d'un circuit pour une fréquence donnée. Simple non ? Pourtant, les fabricants et revendeurs simplifient un peu trop cette notion, car non, un casque annoncé pour 32 ohm n'est pas linéaire : selon la fréquence son impédance monte ou descend, il s'agit de la valeur la plus basse que possible.

 

impedance frequence casque

Réponse en fréquence et impédance d'un haut-parleur pour casque donné pour 32 ohm. On voit bien que la réalité est parfois bien loin de l'annonce simplifiée...

 

Avant de crier au complot et à la manipulation, il faut savoir qu'il y a une raison de donner une valeur moyenne. Si à l'origine les amplificateurs à tube étaient sensibles aux grands changements d'impédance, nous amplificateurs actuels sont moins sensibles à ce sujet en utilisant une construction moins dépendante. La seule différence, c'est que la loi d'Ohm nous explique que à puissance égale, l'impédance changera proportionnellement les besoins en courant/tension : P = Z x I² ou P = U²/Z (Z étant le symbole pour impédance). Vous l'aurez donc compris, si votre casque dispose d'une impédance plus élevée, il demandera plus de jus et vous aurez des pertes de volume sur certains sons.

 

Mais pourquoi alors tous les casques dits "Studio" ou "Hi-Fi" - voir même "Audiophiles" - ont une impédance élevée ? Tout simplement pour deux points bien précis : 

  • Il est plus facile de gérer des impédances élevées en électroniques, car cela réduit le dimensionnement des composants nécessaires. On peut donc se focaliser sur la qualité des composants et de leur techno plutôt que leur taille (mettre des condensateurs haut de gamme plutôt que le fond de cuve de l'usine).
  • Les pics d'impédances sont moins influents sur des valeurs moyennes plus hautes et entraînent moins de variations de dynamique, amenant un son plus naturel. Attention cependant, ceci n'est pas automatique et dépend grandement de l'amplificateur, on peut obtenir très largement ce résultat sur de faibles impédances qui disposent d'un très bon amplificateur.

 ampli casque tube

Petit moment vintage : un véritable amplificateur à tube pour casque. Si la qualité du son y est et ce même à basse impédance grâce aux transformateurs de sortie, 10000€ et 2kg paraissent un poil excessif...

 

La part féminine de chacun

L'autre paramètre influent est la sensibilité des haut-parleurs, il correspond au besoin en puissance pour créer un certain volume sonore et est exprimé en Watt/dB/m - souvent nommé SPL - car le volume dépend de la distance où l'on est par rapport à la source. Par exemple, un haut-parleur disposant d'une sensibilité de 100 dB signifie que pour 1 W électrique en entrée il produira un son de 100 dB à 1 mètre. Bien entendu, dans le cas des écouteurs et casques les grandeurs sont adaptées et nous voyons souvent des W/dB ou mW/dB (la distance étant banalisée pour le coup). Les casques avec une haute sensibilité nécessitent moins de puissance et sont donc moins gourmands en énergie et plus dynamiques, mais seront aussi plus sensibles aux bruits de fond ; à l'inverse un casque moins sensible demandera plus de puissance et sera plus atténué, mais donnera un son plus propre. Il n'existe donc pas de meilleur choix, cela va dépendre de vos besoins.

 

2/3 conseils du comptoir VS marekting foireux

Si nous résumons bien ce qui a été dit, nous pouvons voir que bien souvent les paramètres mis en avant par le marketing sur la qualité des casques audio ne sont pas réellement si influents en l'état. Ils peuvent par contre démontrer la faiblesse de leur amplificateur - vous pouvez voir nos autres épisodes plus haut sur les sujets des cartes sons - ou avoir un mauvais rendu s'ils sont mal utilisés. Bien entendu, un bon amplificateur casque peut prendre en charge n'importe quel modèle sans soucis, faites juste attention aux puissances d'écoute pour vos oreilles. Le seul vrai paramètre influent, ce sera le spectre de fréquence sur lequel fonctionne votre casque : au pire un linéaire, au mieux un qui rehausse les basses et les hauts-aiguës pour être mieux adaptés à un faible niveau d'écoute.

akg k701

Avec son impédance légère de 60 ohms, une bonne sensibilité et un spectre en fréquence adapté à notre oreille pour des volumes plus faible, cet AKG K701 fournit une qualité de son irréprochable pour tous les supports.

 

Cependant, si vous êtes plutôt mobile et à vouloir utiliser votre casque sur tout, un bon casque à faible impédance et bonne sensibilité sera versatile et moins gourmand en batterie. Si vous êtes plutôt sédentaire et PC fixe, un casque à impédance élevée sera plus maîtrisé et moins influencé par votre matériel limitant les gros impact d'explosions ou de voix en jeux vidéo (n'est-ce pas Thomas ?). Au-delà, un seul véritable indicateur existe pour juger de la qualité du son : tester le casque, chaque oreille étant différente !

 

tomiche

Au vu de sa tête lorsqu'il entend les nerdz en herbe sur PUBG, notre streameur maison devrait réfléchir à un casque moins sensible pour ne pas finir sourd (avant d'être chauve). A moins que ce soit parce que la chaine vient de passer partenaire Twitch officielle !

 

Un nouveau format sur CDH ? Oui, ce hard du hard est destiné à venir ponctuellement vous faire la lumière sur les entrailles de vos machines. Cela n'a pas pour vocation d'aller autant dans le détail qu'un dans le cambouis, mais une évocation++ et de la démystification qui, si elle vous interpelle, pourra donner lieu à des articles plus poussés. Cela vous plaît ? Faites-le-nous savoir !

 Pour garder ses oreilles au chaud cet hiver, quoi de mieux qu'un bon casque ? Le comptoir vous explique comment s'y retrouver. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !