La gamme surface a marqué un nouveau tournant dans la stratégie commerciale de Microsoft, qui passe de concepteur de logiciels à une boite contrôlant également son matériel à la manière d'Apple. Sauf que choisir son hardware signifie avoir des partenariats avec des grand groupes, et à l'époque des premières tablettes, Intel dominait le marché. Depuis, l'eau a coulé sous les ponts et AMD a repris du poil de la bête, tout comme ARM qui truste les machines mobiles avec sa plateforme 8cx.

 

Selon un organisme d'analyse basé aux États-Unis, les choses seraient en train d'évoluer assez sévèrement. Pour la Surface Pro, la maison-mère de Windows chercherait à basculer du côté ARM avec des prototypes en cours de test équipés de Snapdragons, ce qui n'est pas sans rappeler l'aventure Surface RT. Néanmoins, le SoC, nommé Excalibur, serait en partie personnalisé par la firme : voilà qui devrait faire mal niveau performance et/ou autonomie. En outre, la puce pourrait être réutilisée par la suite en tant que plateforme de référence certifiée par Microsoft, de quoi réduire le ticket d'entrée de certains modèles ?

 

Pour les Surface Book, la balle serait dans le camp d'AMD avec des APU Picasso en 12 nm, mais tout cela reste encore du domaine du prototype. En effet, la sortie prochaine d'Ice Lake pourrait (notez le conditionnel) laisser la balance pencher du côté bleu pour les puces basse consommation, si le 10 nm tient ses promesses. Une future bataille effrénée entre trois principaux concepteurs de processeurs ? (Source : (boite de) Petri via MiniMachines)

 

microsoft surface go trois quart

 Envie d'un tablette Surface ? Mais vous êtes allergiques à Intel ? Vous pourriez bientôt trouver un produit à votre goût... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !