Si votre portefeuille est encore en réanimation après un arrêt complet de fonctionnement dû au black friday, voilà de quoi retourner sur Terre avec un tarif un peu plus doux : 25$. Il s'agit en effet du tarif du dernier sorti dans la série des Raspberry Pi, a.k.a le A+. Qu'a-t-il de plus que le A ? Rien du tout étant donnée que cette version n'existe plus, mais ce n'est pas pour autant qu'il manque d'atouts.

 

Avec moitié moins de RAM que son grand frère soit 512 Mo, une connexion limitée à un port USB 2.0, un HDMI, un port jack 3.5 accompagné du duo traditionnel Wifi + Bluetooth en version respective AC et 4.2, on peut certes prendre peur quant à la réelle utilité du bouzin. C'est cependant oublier le CPU 4-core @ 1,4 GHz Cortex A-53 identique à son grand frère, un format plus réduit de 65x49 mm et un GPIO complet : de quoi le propulser vers les projets nécessitant un peu plus de puissance que la version zéro.

 

raspi 3 a b

 

En parlant de puissance justement, Phoronix a testé le bouzin ainsi que ses principaux concurrents en la personne de la Tinker Board d'ASUS, l'Odroid C2 et le Firefly ROC-RK3328-CC. Sans grande surprise, ces deux derniers dominent au vu de leurs caractéristiques (et donc leur prix...) supérieures - DDR3 et 4 contre DDR2, fréquence en hausse et partie graphique plus performante - mais il y a toutefois des surprises dans le classement inter-raspberry, peut-être grâce l'allègement des ressources utilisées par le système en l'absence de port Ethernet ? Il en ressort tout de même une carte polyvalente et parfaite pour les bricoleurs, si jamais il vous venait l'envie de contrôler le RGB de votre BX par exemple ! (Sources : Phoronix, Minimachines)

 

 Un test du nouveau venu, l'occasion de se pencher sur le rapport performances-prix du bouzin. 

Sur le comptoir, au même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !