Vous le savez bien, au comptoir on aime bien les choses qui ont un peu de cran, voire parfois datant d'un passé glorieux quelque peu désuet ; notre magnifique BX officielle en étant le meilleur exemple. Forcément, quand une boite propose de ressusciter les PDA que l'on pensait morts et enterrés depuis une bonne quinzaine d'années, cela déchaine les passions à en craquer le slip des doyens (dont je tairais les noms pour éviter toutes représailles).

 

Après une campagne Indiegogo annonçant des caractéristiques plutôt délirantes au vu du tarif prévu à 299$ (par exemple un écran 2880 x 1440) ; le Gemini revient avec une légère revue de son produit : adieu capteur biométrique et NFC, exit le QHD et bonjour au 2160×1080, qui sera de toute manière suffisamment adapté à la diagonale de 5,7'. Sous le capot, un Helios X27 à 10 cœurs (2 Cortex A-73 + 2 x 4 Cortex A-53) propulsera la fusée ; gavée par une batterie 4220 mAh (on l'attend donc côté autonomie). La firme justifie ce choix par un classement en tant que "téléphone portable" et non "ordinateur portable", et ainsi pouvoir être embarqué en cabine d'avion, pourquoi pas après tout... Au niveau du stockage, on trouvera 64 Go de mémoire flash et 4go de RAM, à voir à l'utilisation ; et la connectique n'est pas en reste avec le classique bluetooth 4.0, wifi ac et 4G en option. Bien entendu, un clavier physique est de la partie comme tout PDA qui se respecte, même au 21ème siècle.

 

gemini pda android linux

 

Ce qui en fait un produit original est la présence d'origine d'un dual boot Android/Linux. Certes, l'architecture ARM pourra être un frein à la compatibilité des applications et la puissance fournie pour ces dernières, même si la communauté Raspberry Pi a grandement contribué au développement de solutions à ces deux problèmes. Il faudra cependant une sérieuse surcouche graphique pour être correctement utilisable sur ce type de machine, le résultat étant pour le moment assez peu pertinent.

Pour un prix de 299$ en version standard et 399$ en 4G, le produit semble honnête ; mais ses spécifications sont cependant toujours susceptibles à modifications, méfiance donc avant de se jeter sur le chéquier.(Source : liliputing via minimachines.net)

 

 Gemini ou le résultat d'un pari osé en 2017 : un PDA à clavier physique et dual boot Android-Linux. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...