Quatre ans après son grand frère DiRT Rally et deux ans après le mitigé DiRT 4, voici venu DiRT Rally 2.0, 13e titre de la licence Colin McRae Rally. Si le nom de feu le pilote écossais est passé à la trappe, l'essence du titre est toujours là, avec un jeu développé et édité par Codemasters qui se veut plus orienté simulation qu'arcade, pour le plus grand plaisir des joueurs équipés d'un volant pour l'occasion. Bref, l'EGO Engine est encore de la partie, comme c'est le cas pour les autres titres de la série ainsi que pour les jeux F1 également développés par Codemasters.

 

 

Et alors il donne quoi, cet EGO Engine, si on le donne à manger à une RTX 2080 Gaming OC ? Et si on regardait même ce que ça donne en 4K tiens, vu que c'est legenre de GPU clairement taillé pour cette définition ? Qu'à cela ne tienne, on fait chauffer ce petit monde, on fait ronronner les moteurs, on fait crisser les pneus (ouais, même sur de la terre, comme dans les films holywoodiens)... et on observe attentivement le résultat en vidéo. Les presets Ultra et Faible (Low) ont été retenus, et le moins qu'on puisse dire c'est que 1) les différences visuelles sont là 2) le nombre d'ips est très confortable, même pour de la 4K UHD. Attention, test réalisé sans anti-aliasing.

 

 

 Ça roule pour DiRT Rally 2.0 en 4K avec une RTX 2080 ? Mais voui ma bonne dame, ça roulotte grave ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !