Faisant suite à une réclamation de Paul Reiche III et Fred Ford - tous deux créateurs des jeux originaux de cet univers sur Amiga et MS-DOS en 1990 - la DMCA (Digital Millenium Copyright Act, aux USA) leur a donné raison et a ordonné le retrait du jeu  des étalages virtuels de Steam et GOG - heureusement sans conséquence sur les copies en librairies. Steam s'est déjà exécuté, l'URL de la page du jeu renvoyant désormais uniquement vers la page d'accueil de la plateforme de vente, bizarrement les DLC et le season pass sont toutefois encore disponibles. Étant une entreprise américaine, Steam ne pouvait certainement que difficilement résister cette demande assez inhabituelle, tandis que le polonais GOG avait visiblement décidé d'ignorer la requête de Paul et Fred via la DMCA, le titre étant pour le moment toujours encore présent sur la plateforme, effectivement disponible et sans DRM, bien entendu simplement pris un peu plus de temps pour se soumettre à l'ordre de la DMCA.

 

Ce sont ici les conséquences d'une bataille menée par le duo Paul et Fred contre Stardock, créateur et éditeur de Star Control:Origins paru en 2018. D'ordinaire, la DMCA est exploitée pour faire retirer des contenus protégés sur demande du propriétaire des droits concernés, particulièrement sur YouTube, mais le retrait d'un jeu complet et déjà commercialisé est sans précédent alors qu'aucun des deux auteurs du jeu original Star Control n'a participé à la création du  titre de l'année dernière ni n'est propriétaire de la marque "Star Control" - anciennement une propriété de feu Accolade, le studio d'origine de la trilogie Star Control. Légalement, Stardock possède depuis 2013 seul la marque et tous les droits autour de l'univers de Star Control, et assure qu'aucun aspect ni portion du jeu ne sont concernés par les droits d'auteur de Paul Reiche et Fred Ford - contrairement à leurs réclamations. D'ailleurs, sur demande de ces derniers, le studio s'était également déjà assuré d’éviter toute connexion entre le contenu de son jeu de 2018 - dont le succès n'est d'ailleurs pas particulièrement phénoménal - et celui de 1990, autre que le titre.

 

C'est une affaire qui dure, mais dont toutes les meilleures cartes semblent être dans les mains de Stardock, tandis que les réclamations de Fred et Paul paraissent en surface déraisonnables et sans fondements, avec en plus un abus de l'autorité de la DMCA. Mais le diable se trouve souvent aussi dans les détails, détails qui ne manquent pas dans ce contexte étant donné qu'il faudrait tout de même remonter bien des années en arrière pour vraiment démêler le vrai du faux, il est donc bien difficile de prédire comment et en faveur de qui se conclura réellement cette affaire. En attendant, Stardock maintient depuis février 2018 une page entièrement dédiée à cette affaire sur son site, où le studio partage de nombreux détails ainsi que les correspondances - assez amicales - entre Brad Wardell (PDG Stardock) et Fred Ford et Paul Reiche. Une affaire qui pourrait couter cher à la partie perdante - Stardock aurait déjà licencié quelques membres de l'équipe Star Control face au manque à gagner -,  mais qui des deux aura le dernier mot ? (Source : Overclock 3D)

 

star control origin stardock

 En ce début de 2019, la baston de droit d'auteur entre Stardock et le duo Paul/Fred s'intensifie après que ceux-ci aient obtenu le retrait du jeu de Steam grÂce la DMCA.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !