Ce vent de changement n'est pas nouveau, mais on l'on commence tout juste à en voir les conséquences. La Chine comptant plus d'un milliard d'habitants et une classe moyenne grandissante, les entreprises cherchent à conquérir cette part de marché. Cela passe tout naturellement par la mise à disposition par NVIDIA de sa nouvelle technologie phare : le Ray Tracing.

 

Après Battlefield 5 (et les premières évaluations du coût en performances), le second titre jouable à profiter des Ray Tracing cores des cartes vertes sous architecture Turing se nommera "Justice Online", un MMO d'art martiaux basé sur un roman chinois, et disponible uniquement dans ce pays. Notez que l'on attend également le support DXR sur Shadow of the Tomb Raider dans une période prochaine, l'occasion de multiplier les tests de cette nouvelle technologie.

 

En sus du RT, le titre sera également compatible DLSS (l'anti-aliasing sauce réseau de neurones de la firme), c'est dire si NVIDIA met le paquet ! Le résultat est sans appel, les rayons étant particulièrement efficaces pour le traitement des reflets sur les surfaces non parfaitement planaires comme les armures, mais rajoutent aussi une réflexion standard là où il n'y en avait pas - bien que rien ne soit dit sur la part de NVIDIA quant aux efforts fournis sur l'optimisation du titre. Ce jeu sera en outre le premier à autoriser les rebonds multiples des rayons, c'est-à-dire qu'une lueur pourra être visible après être passé par deux milieux optiquement actifs. On regrettera par contre l'absence de communication tangible concernant les performances (outre "90% plus rapide qu'une carte de génération précédente), mais dans un jeu massivement multijoueur, on peut s'attendre au pire. (Source : Techspot)

 

 

 Le vent tourne sur le paysage vidéoludique, ou du moins sur l'accès aux nouveautés. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 23 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !