En 2013, Crysis 3 revenait à la charge pour tenter de s'imposer dans le coeur des joueurs comme a su le faire Crysis avant lui. Le 2nd opus ayant été un raté scénaristique, et un jeu très fermé à couloir, le 3 devait relancer la franchise. Il fut largement mieux accueilli que le 2, mais ça restait en cran sous le 1er. Techniquement pourtant, il n'y avait pas beaucoup de reproche à formuler, le CryENGINE 3 comptant parmi les moteurs délivrant des graphismes léchés et très beaux. Mais les aventures de Prophet réincarné, toutes ces choses croisées avec Nomad, ce scénario, a lassé et n'a pas intéressé les joueurs comme il l'aurait du.

 

Toutefois, nous conservons encore ce jeu dans nos tests processeur car il est très bien threadé, et reflète par conséquent très bien la réalité et la hiérarchie de ces puces. Mais Gamegpu a fait une sorte de rétro-test, en voulant savoir ce que ça donnerait si le jeu était sorti hier. Cela implique d’utiliser des GPU contemporains et modernes. Ce qu'on peut en dire en 1080p, c’est qu'une RX 460 4Go ou une GTX 750 Ti avec autant de VRAM n'arriveraient pas à le faire tourner au max, une R7 370 4Go ou une GTX 1050 Ti 4Go ne seraient pas beaucoup mieux loties, ça commencerait à passer en douceur avec une RX 380 4Go. A l’opposé, en UHD, personne en gros ne pourrait le faire mouliner à fond si on considère que 25 images par seconde sont le minimum syndical pour ce genre de jeu. On observerait que le SLi de GTX 980 débiterait 28 ips, la GTX 1080 Ti arriverait à 35, et son SLi à 48. Mais toutes les autres cartes solides que nous connaissons sont sous ces 25 ips. Ca serait encore difficile pour Crysis 3 en 2017, le syndrome Crysis a frappé !

 

crysis 3 8k

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news

Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !