La semaine dernière, Crystal Dynamics a mis à jour son jeu Rise of the Tomb Raider avec une rustine qui l'a fait passer en version 770.1. Elle n'aurait eu que peu d'importance si elle n'avait pas d'effets sur les performances en jeu avec les puces Ryzen. Du moins en théorie, c'est ce qui est promis, du mieux, et pas qu'un peu, avec les dernières créations AMD. Autre point important, le jeu étant un des meilleurs de l'année dernière, franchement réussi sur bien des points, nous n'en aurions probablement pas parlé.

 

Toujours est-il que cette rustine devrait a priori agencer et réorganiser les requêtes au sein des CCX en se focalisant sur le L3 d'une part, et entre-deux CCX d'autre part. Le cache L3 d'un coeur d'un CCX peut, pour mémoire, aller chercher les données sur le L3 d'un autre coeur dans le même CCX, ou dans le L3 d'un coeur de l'autre CCX via le data fabric. Les jeux sont tellement grands semeurs de données et perturbateurs de scheduler que les temps de latence sur Ryzen ne favorisent pas les performances. Les développeurs ont probablement amélioré les délais en mettant de l’ordre dans la maison.

 

Guru3D a fait à son tour son test sur la totalité des puces Ryzen R5 et R7. Il est clair que les gains sont intéressants surtout en 1080p, et franchement on n'en doutait pas spécialement tant le studio est sérieux dans sa communication. Par contre quand le facteur limitant commence à devenir le GPU, comme c'est souvent le cas en 1440p, l'influence du CPU se fait moins sentir, et les gains sont tout juste perceptibles/mesurables, voire inexistants. Plus la carte graphique sera d'ailleurs basse dans la hiérarchie, et moins il y aura de gains. Si vous voulez voir les nouveaux chiffres et les anciens, vous savez où aller !

 

rise of the tomb raider

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !