MGS, on aime ou on aime pas, mais cet opus intitulé The Phantom Pain ets quand même réussi dans son domaine : l'infiltration. Dans ce registre, les éclairages et les jeux d'ombres comptent, ainsi que l'IA. Si elle a le QI d'un protozoaire, le challenge sera foiré et le jeu loupé. heureusement que cela ne semble pas être le cas, sinon ça aurait bardé pour Konami. Cette fois on file chez Techspot qui a testé le jeu comme Gamegpu, c'est à dire tel quel en sortie de boite, sans la bidouille de la levée de la limitation à 60 IPS. Donc avec une bonne platée de GPU, et un test de scaling processeur, vous pourrez comparer les valeurs avec celles des russes, en essayant de plutôt dégager une tendance étant donné que les scènes de test sont différentes, et ça change tout !

 

Derrière, Candyland vous propose de voir les différences graphiques entre détails mini et max sur ce titre, en général cela se joue sur les éclairages avancés qui sont désactivés, l'OA qui est aux abonnés absent, et les textures largement plus grossières sur mini. On a vu que sur Mad Max, c'était subtil, qu'en est-il cette fois ?

 

 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 25 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !