La marque taïwanaise Biostar, dont les cartes mères sont difficiles à se procurer sur notre territoire, surfe sur les nouveaux besoins induits par le minage de crypto-monnaie. Si l’Ethereum enflamme le cœur des prospecteurs modernes, c’est souvent leurs portefeuilles qui se consument en premier. Afin d’être compétitif, d’avoir une chance d’atteindre un rendement intéressant et de voir le compteur de MH/s s’affoler, point de salut sans la multiplication des GPU. Pour cela, outre un paquet de risers et une patte de lapin, le petit mineur aura besoin d’une armée de ports PCIe. Généreux, Biostar, offre sur la H110M-BTC six ports PCI Express (5 en PCIe 2.0 x1 et 1 en PCIe 3.0 x16) afin d’installer votre nouveau bouquet de GPU, le constructeur en profite pour souder une prise Molex 12V à même la carte mère afin d’épauler l’alimentation de cette forêt de ports et de permettre un minage serein.

 

biostar h110m btc

 

La H110M-BTC propose par ailleurs des caractéristiques techniques basiques mais suffisantes avec un chipset Realtek ALC887 pour la partie sonore, un port HDMI, un VGA et un Realtek RTL8111H à la barre d’ethernet. Seul point original, la carte est traitée afin de résister aux environnements humides. Le tarif n’est pas encore disponible mais cette carte se voulant un billet d’entrée pour le minage, elle devrait être accessible. Sa grande sœur, la TB250-BTC PRO, qui compte elle 12 ports PCIe, se trouve à 160 euros sur le net. Enfin, fait intéressant, le minage de crypto-monnaie serait une science aléatoire qui pourrait, selon certaines sources secrètes, avoir le pouvoir de changer une consonne dans le nom de votre carte mère.

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !