La ventilation de type blower ramone nos oreilles depuis presque 15 ans déjà. C'était NVIDIA qui par nécessité avait ouvert le bal avec la fameuse FX 5800 Ultra, le GPU qui voulait aussi jouer avec à l'aspirateur en s’égosillant souvent à un niveau sonore parfois proches des 60 dBA, tout ceci en face d'une compétition autrement plus silencieuse incarnée par la 9700 Pro d'ATI. Des années plus tard, le blower existe toujours encore sur nos GPU les plus modernes et les plus puissants, mais la recette s'est tout de même considérablement améliorée.

Depuis le début, l'avantage le plus notable de cette solution de refroidissement reste que la chaleur est assez efficacement éjectée hors du boîtier, en contrepartie d'une nuisance et de performances générales malgré tout moins bonnes que la moyenne. Ainsi, la ventilation blower est aujourd'hui aussi devenue l’emblème des références d'entrée de gamme d'un GPU (quel qu'il soit), et qui sont habituellement moins coûteuses (mais pas systématiquement), moins encombrantes et en l’occurrence plus adaptées au SLI ou à ceux planifiant de se débarrasser du radiateur d'origine pour se tourner vers le watercooling.

 

gigabyte aorus rtx 2080 ti turbo cote

 

On ne sera donc pas surpris de voir finalement apparaître chez GIGABYTE une RTX 2080 Ti montée d'un blower, mais n'en affichant pas moins fièrement son écusson Aorus. Après tout, d'autres constructeurs l'on déjà fait, et le TU102 Turing de la RTX 2080 Ti, malgré sa grande taille et sa quantité phénoménale de transistors, est énergétiquement parlant encore suffisamment économe et efficace pour pouvoir se contenter de cette ventilation. GIGABYTE semble tout de même avoir essayé de soigner l'ensemble en associant technologie chambre à vapeur et base en cuivre direct-touch, c'était un minimum.

En bonus, une fréquence en boost annoncée pour 1650MHz, soit 15MHz de plus qu'une RTX 2080 Ti FE en mode OC, ou 105MHz supplémentaires par rapport aux spécifications de référence. La mémoire GDDR6, elle, ne moufte pas. L'overclocking d'usine suggère cependant la présence d'une puce TU102-400A, la seconde variante d'une puce Turing au potentiel présumé supérieur. Enfin, comme la plupart des RTX, l'Aorus Turbo de GIGABYTE proposera 3 DisplayPort, 1 HDMI et l'USB Type-C prévu pour le VirtualLink.

 

gigabyte aorus rtx 2080 ti turbo connectique

 

GIGABYTE n'a pas dévoilé de prix, parallèlement ASUS propose sa RTX 2080 Ti Turbo en moyenne aux alentours des 1300€ (plus qu'une FE de NVIDIA), mais moulinant à 1545MHz seulement. Pas mieux pour la RTX 2080 Ti Blower Edition de Zotac affichée à 1266€. Il n'est donc pas difficile d'imaginer un tarif au moins égal, voire supérieur pour le blower Aorus RTX 2080 Ti de chez GIGABYTE.

 

gigabyte aorus rtx 2080 ti turbo blower

 Parce qu'il n'y en a pas que pour les GPU tri-ventilés ou watercoolés, le blower mérite certainement lui aussi sa place dans le catalogue RTX de GIGABYTE.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués