Après le lancement plutôt mitigé des RX Vega, un modèle n'avait pas encore été testé : la RX Vega 64 Liquid, qui bénéficie d'un watercooling de série comme la Fury X de son temps, et partage la même puce que la Vega 64. La fréquence boost grimpe de 1546 à 1677 MHz et la HBM 2 (VRAM) reste tranquillement à 945 MHz car offrant un débit suffisant. Cependant la consommation explose, passant d'un gourmand 295W en air à un four de 345W sous eau. Les attentes sont-elles satisfaites par une telle montée haut dans les tours de la puce ?
 
Si son aspect externe est irréprochable (noter les DEL indiquant la charge GPU nommé GPU Tach, introduit sur la Fury), cela seul ne suffit pas pour en faire une carte exceptionnelle. Plusieurs mode de chauffage performances sont réglables via Radeon WattMan, poussant la puissance maximale goinfrée par la carte de -25% à +50%, dernier cas dans lequel la consommation pourra dépasser les 500W sous 3D Mark, autant dire que votre chambre se devra d'être bien ventilée elle aussi... On comprend mieux les 1000W d'alimentation conseillés par AMD pour cette carte.
Malheureusement, les performances sont loin de suivre (ce qui est physiquement logique, la puissance évoluant selon le carré de la fréquence). Les GTX 1080 proposées au moins 150€ moins chères sont dépassées d'un poil de derrière, reprenant même le devant sous certains titres en QHD, et la 1080 Ti reste un graal inatteignable. Cela est d'autant plus décevant pour le fleuron de la gamme rouge lorsque l'on sait que les GTX peuvent s'overclocker et grappiller les quelques pourcents qui les séparent, quand le pauvre Vega est déjà dans la zone rouge.
 
Bon point cependant, les fréquences semblent tenues, les nuisances sonores et la température sont maîtrisées ; la carte étant plus silencieuse en charge que la version air, au prix du ronronnement de la pompe en idle. Ironiquement AMD parait meilleur fabriquant de cartes que concepteur de puces ! Cependant les GTX 1080 Ti de référence présentent un bruit d'intensité équivalente : autant dire que la pilule à du mal à passer. Mis à part les fans purs et durs de la marque, on voit mal qui achètera ce produit, proposant non seulement une consommation démesurée mais également des performances en retrait par rapport à la concurrence sur ce segment. Certes, il vaut mieux pour AMD proposer un GPU en retard techniquement que de laisser totalement le haut de gamme libre à son concurrent, mais on aurait espéré un retour à la Ryzen plus qu'à la Bulldozer. L'histoire semble se répéter, les choix architecturaux des rouges montrant encore leurs limites. Il serait peut-être temps d'abandonner la FP16 sur les cartes grand public, afin de retrouver a minima une consommation décente et, qui sait, plus de marge en fréquence ?
 
rx vega 64 liquid
 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 31 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...