Avec ses puces GP107, NVIDIA a montré que son architecture Pascal pouvait offrir des performances intéressantes avec une consommation modérée. C'est donc sans surprise que les constructeurs vont décliner les cartes qui en sont équipées dans un format réduit, comme le fait MSi avec sa GTX 1050Ti Low Profile.

 

Ne cherchez pas ici une foudre de guerre, mais de quoi mettre à niveau un PC à moindre coût, et ce même si son format rend les bidouillages difficiles. Avec un GPU à 1290/1392MHz et 4Go de GDDR5 sur interface 128-bit à leur fréquence de référence, la bestiole ne contentera pas le joueur pointilleux, mais avec ses 182mm de long et son petit dissipateur à double moulin qui passera dans les machines les plus étroites (deux entretoises fournies, courte ou longue, en fonction du format désiré) , elle trouvera tout de même son public. Rien que ses ports DVI D-L, HDMI 2.0b et DisplayPort 1.4 suffiront à la rendre utile pour qui veut un affichage multiple sans se ruiner. Pas encore de prix annoncé, mais ça ne saurait tarder et ne devrait pour une fois pas trop piquer.

 

msi gtx 1050ti lp

 MSi vient de sortir une nouvelle référence à base de puce GP107 de chez NVIDIA. Une GTX 1050 Ti Low Profile qui pourra faire le bonheur des plus petits configurations. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...