Jon Peddie Research (JPR) est un de ces cabinets spécialisés dans l'analyse des marchés et s'intéresse plus que souvent au matériel informatique. Dans leur dernière analyse du marché des cartes graphiques pour le troisième trimestre 2016, les chiffres étaient plus que sympathiques, affichant 20,4% de mieux qu'au second trimestre de la même année.

 

Avant d'entrer dans le vif du sujet et répondre à la question que tout le monde attend (à savoir qui de NVIDIA ou AMD en a profité), faisons un point plus global sur le marché PC. Au troisième trimestre 2016, ils ont pu constater 8,09% de hausse par rapport au trimestre précédent, mais toujours 5,37% que la même période l'année dernière, le marché ayant une forte tendance à la baisse, compensée par le segment "Gaming" et les centres de données. Les 20,4% de hausse côté GPU comprennent aussi bien les versions portables que mobile (iGP compris). D'ailleurs en parlant de solutions mobiles, il s'est vendu plus d'ordinateurs portables que de tablettes sur ce trimestre, ce qui continue à montrer que le marché des tablettes se casse la binette. Passons maintenant au tableau qui va sans doute en faire rager plus d'un :

 

Q3 2016Q2 2016Q3 2016
/ Q2 2016
Q3 2016
/ Q3 2015
AMD 13% 13,5% -0,6% 1,5%
Intel 70,9% 72,6% -1,6% -1,9%
NVIDIA 16,1% 13,9% 2,2% 0,4%

 

Intel vendant de l'iGP à tour de bras - même si un grand nombre ne servira qu'en cas de panne de carte graphique - on retrouve sans surprise le géant bleu largement devant les autres acteurs du marché. NVIDIA reste cependant en tête et s'offre un joli gain par rapport au trimestre précédent, assurant une certaine stabilité par rapport à l'année dernière. Du côté d'AMD, c'est légèrement en retrait par rapport à Q2 2016, mais mieux que sur Q3 2015. L'effet Polaris se fait sentir, même si une gamme plus modeste fait pencher la balance en faveur de NVIDIA. A noter aussi qu'AMD propose de l'iGP dans ses APU et qu'ils sont donc ici comptabilisés, là où NVIDIA ne vend que du GPU.

 

En allant dans le détail des chiffres, AMD a vendu 10% moins d'APU desktop sur ce trimestre (par rapport à la même période l'année dernière), 19,1% de plus sur les portables et du côté du marché des cartes graphiques, il y a 34,7% de mieux en desktop et 23% sur les portables. Chez Intel, il y a 4,1% de mieux sur la vente d'iGP et 18,8% sur les processeurs pour portables. Chez NVIDIA, on trouve 39,8% de mieux sur le marché des GPU desktop et 38,7% sur les modèles pour portables, ce qui a permis à Jen-Hsun Huang d'annoncer les gros chiffres que l'on a découverts il y a peu.

 

Pour finir sur une note qui prend en compte l'intégralité du marché mondial de matériel destiné au jeu, JPR a sorti un graphique présentant les dépenses faites pour s'équiper en console et PC. On peut voir que la glorieuse PC Master Race a de beaux jours devant elle et on continue du coup à se demander pourquoi les jeux sont développés pour console et portés sur PC alors que l'inverse semblerait plus judicieux, en plus d'être plus lucratif. Ou alors, les pirates seraient les fautifs ?

 

jpr pc console q3 2016

 

 D'après Jon Peddie Research (JPR) le marché GPU a évolué de plus de 20% entre les second et troisième trimestre 2016, NVIDIA voyant encore grimper ses parts de marché au détriment d'AMD et Intel. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...