En fin d'année dernière, Sapphire a lancé une R9 Fury Nitro dont l'objectif était de remplacer à terme la version Tri-X. Les différences ne sont pas flagrantes, loin s'en faut, mais il y en a une de particulièrement importante. Le PCB n'est plus de référence AMD mais fait par Sapphire, il est donc devenu plus long et avec le choix de composants laissé à l'appréciation de la firme, on espère qu'elle aura réussi à éradiquer le coil whine trop présent dans les Fury et Fury X sur PCB de référence. Sapphire en a profité pour augmenter la fréquence du GPU de 1000 à 1050 MHz, tandis que les 4 gigots de HBM sur bus 4096-bit restent à 500 MHz.

 

Si vous vouliez savoir comment se comporte la nouvelle venue face face aux R9 290X et GTX 970/980, ça sera possible mais à prendre avec des pincettes puisque l'article du jour utilise un panel de jeu un peu vieillot et surtout les pilotes sont largement dépassés, ce n'est donc pas un protocole rigoureux qui a été mis au point par nos confrères de HardwareAsylum. Ce qui a valu son relais dans nos colonnes, c'est deux choses : les tests de la Nitro ne sont pas Legion, et la capacité d'overclocking de la carte. S'ils sont sérieux, nos confrères ont pu passer la carte de 1050/500 à 1179/630 juste avec TriXX, le soft fait par Sapphire. L'impact est assez important sur les performances. Voilà ce qui nous a intéressé dans la review !

 

sapphire r9 fury nitro

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 18 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...