Depuis quelques jours, les questions fusent sur le web plus ou moins underground suite aux propos d'Oxide, le développeur D'Ashes of the singularity dont nous vous avions déjà parlé ici. NVIDIA avait jusqu'alors promptement répondu rapport aux différents benchmarks DX11 vs DX12 mettant à mal les puces Maxwell v2 en DX12, s'auto grimant sur fond de statut pré-alpha des bits d'exploitation.

Puis Oxide est revenu plus longuement sur une composante de DX12, l'Async Compute, et là depuis c'est silence radio de mise. Nous avons bien tenté de poser des questions aux intéressés, sans succès, visiblement HFR s'est heurté au même mur : l'occasion de faire un billet très complet sur le pourquoi du comment de DX12, en pointant du doigt ce dont il s'agit.

drink coffee

Maxouelle quality compute ?

 

Cela étant fait, les questions restent en suspend, surtout après une première foirade en règle sur les GTX 970 : s'agit-il réellement de problématiques liées aux pilotes ? S'agit-il d'une entourloupe orchestrée pour nuire à l'image de marque du constructeur ? Le doute subsiste malgré tout sur dernier point, car NVIDIA lors de la sortie de Maxwell V2 insistait bien sur les optimisations menées en vue du traitement simultané des instructions GPU destiné à gérer au mieux l'efficacité des unités de calcul du GPU, ce que l'on appelle le traitement par concomitance, notion sur laquelle HFR revient longuement dans son article.

En attendant d'avoir des documentations précises, on peut penser que la stratégie qui en découlera sera sans doute l'extinction de feu via des "optimisations" de pilotes, en attendant l'arrivée de Pascal qui corrigera nativement la question; et durant cela, AMD récolte enfin quelques usufruits de son travail réalisé sur Mantle, initiateur de DX12 pour rappel. Affaire à suivre !

 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
lobbying GPUesque à éviterouverts aux ragoteurs logués