Alors qu'on aurait pu se dire que l'histoire s'était tassée depuis que NVIDIA a corrigé le tir au sujet des explications techniques de la partie mémoire de ses GTX 970, aux USA l'attrait pour le légal et la possibilité de toucher de la thune dans ce genre de situation a poussé certains à engager un recours collectif (ou class action pour les anglophones) à l'encontre des verts et aussi de GIGABYTE. Le partenaire du caméléon ayant fortement déçu Andrew Ostrowsky, à l'origine de l'action, après l'achat de deux cartes du constructeur. La plainte porte sur quatre sujets que voici :

 

  • Pratiques commerciales déloyales
  • Pratiques commerciales trompeuses
  • Pratiques commerciales illicites
  • Publicité mensongère

 

Il va sans dire que ça leur pendait au bout du nez, surtout chez nos cousins amoureux des procédures judiciaires, et toute personne ayant acheté une GTX 970 peut maintenant se joindre au recours. Une situation qui prend une ampleur assez démesurée, puisque l'on sait que la carte peut être retournée et remboursée intégralement en cas de mécontentement. Certains diront que les recours collectifs permettent de faire pression sur les firmes et d'éviter des dérives nuisant aux consommateurs, mais était-ce réellement nécessaire en ce cas précis ? Si une action similaire existait en France, vous y jeteriez votre GTX 970 ? (Source : WCCFtech)

 

GIGABYTE GTX 970 mini-ITX  

C'est du vol, le PCB est bien trop court par rapport au nombre de sorties vidéo !

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 39 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
Eviter les dérivesouverts aux ragoteurs logués