Dans la course à kikalaplugrosse, les cartes dédiées au calcul pur sur des serveurs sont un peu à la fête. C'est pourquoi NVIDIA est toute fière de présenter sa Tesla K80, nouveau fleuron du débit de bits et du calcul double précision à l'architecture plus que musclée. De quoi montrer que Kepler n'est pas fini (ou que Maxwell n'en a pas encore assez dans le slip pour ce segment).

 

Les anciens modèles faisaient cheap avec leurs 7,1 milliards de transistors (GK110 inside), en plaçant deux GK210 sur cette nouvelle carte NVIDIA double la mise (14,2 milliards) et met à disposition deux fois 2496 coeurs CUDA (4992 en tout) avec des puces cadencées au minimum à 873MHz (fréquence boost pas encore dévoilée) et accompagnées de deux fois 12 gigots de GDDR5 moulinant à 5000MHz sur interface 384-bit. De quoi balancer environ 8,74TFLOPS en single-precision et 2,91TFLOPS en dual-precision, tout cela en ne cramant "que" 375W. De quoi faire la nique à quelques CPU et donner envie aux possesseurs de gros serveurs de calcul. Pour rappel, la Tesla K40 et son GK110 se vendaient déjà $5499, alors cette bestiole dont le prix est encore un secret risque d'un peu douiller sa maman.

 

NVIDIA Tesla K80  

En plus elle a une gueule sympa. Dommage qu'elle aille se cacher dans un vilain serveur !

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 29 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !