On sait que c'est un secret de polichinelle, AMD prépare une R9 285, qui est animée par une puce TONGA, gravée en 28nm, et qui est grosso modo un Tahiti Pro mais sur bus mémoire 256-bit, en soi la même bestiole qu'on a pu voir sur certaines HD 7870 Black Edition chez certains constructeurs, et en série limitée. On espère juste qu'AMD aura amélioré les courants de fuite et donc globalement le procédé de gravure, ceci afin de rendre les R9 285 pas très chaudes, plus économes en énergie, et avec des fréquences plus élevées. Car si le choix de 285 comme nom appartient à AMD, théoriquement ces cartes se doivent de poutrer la R9 280X, ou alors on peut se préparer au big foutoir.

 

Cette puce n'est plus une légende, un casting ayant eu lieu, et trois belles furent invitées à faire l'amour avec l'objectif du photographe. Les sexy-greluches de Sapphire, XFX et HIS ont posé, et elles furent si peu farouches qu'elles ont laissé apparaitre LE détail qui tue : comme les R9 290(X), le pont Crossfire a lui aussi disparu au profit d'une solution Crossfire via les ports PCIe. Une chose est sûre, c'est que ça chauffe pour Tonga, mais il est vrai qu'il est dur d'exciter les joueurs avec des puces bricolées quand le concurrent s'apprête à dévoiler ses futurs flagships. Oui, c'est un peu le binz !

 

 sapphire_r9_285_dualx_vcz.jpg

xfx_r9_285_vcz.jpg  

his_r9_285_iceq_mini_vcz.jpg  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 38 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !