Il n'aura échappé à personne que Nvidia n'a finalement pas lancé le plus puissant de ses GPU Kepler avec la GTX 680 et son GK104. Malgré tout, ce GPU affiche déjà des caractéristiques et performances intéressantes puisqu'il parvient à faire jeu égal avec le fleuron actuel d'AMD, le Tahiti XT. Dès lors, nombreux sont ceux qui rêvent de ce que le véritable haut de gamme Kepler, couramment nommé GK110, pourrait donner et les rumeurs vont bon train à son sujet.

 

Nvidia vient de lâcher une première information "officielle" au sujet de son GPU phare, dans un texte introductif à une présentation qui sera faite de Kepler lors de la GTC (GPU Technology Conference) qui se tiendra du 14 au 17 mai à San Jose, en Californie. La firme y indique que l'architecture "pleine" de Kepler est un GPU contenant 7 milliards de transistors ! Un chiffre à donner le tournis, le GK104 qui équipe la GTX 680 se contentant de 3.5 milliards de transistors. Afin de compléter le tableau des comparaisons, le "gros" Tahiti XT d'AMD est lui aussi très loin avec 4.3 milliards de transistors et ne parlons même pas des GF100 et GF110 des GTX 480 et 580 qui dépassaient à peine les 3 milliards ce qui signifie que le GK110 aurait ainsi à lui seul plus de transistors par exemple que dans les 2 GPU d'une GTX 590 réunis. On se dirigerait donc bel et bien vers un véritable monstre comme les rumeurs pouvaient le laisser penser, repoussant bien loin les limites vues jusqu'à présent en matière de GPU... (Source : PC Games Hardware)

 

nvidia_logo.jpg  

Sur le comptoir, au même sujet

  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 56 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • Synology DS414Slim

Compact, ça oui!   Nous sommes de retour aujourd'hui du côté des systèmes de stockage réseau, avec un modèle compact. Après le DNS-340 Quattro de chez D-Link, c'est c...

 

Comparatif • les CPU (Q2 2014)

Hop, 28 CPU en lice ! Core, K10, Piledriver, Ivy Bridge, Haswell, Steamroller, Sandy Bridge, Nehalem et Bulldozer sont dans un bateau...   En juin 2006, Intel abandonna...

 

Test • Un dualcore pour jouer ? Quelle idée !

Deux coeurs pour se faire péter les artères.   Il y a quelques années, une grosse huitaine en fait, les processeurs dualcores sont apparus, et ont radicalement changé l'...