Comment va le fondeur et fournisseur de semiconducteur de plus de la moitié des vendeurs de puces de la planète, dont AMD, Apple et NVIDIA ? Un peu seul au sommet de l'industrie, TSMC se doit tout de même de garder un œil sur le coréen Samsung, l'un des rares fondeurs toujours encore présents dans la course aux procédés de gravure, d'autant plus que le 7nm de l'un n'a pas grand-chose à envier au 7nm de l'autre.

 

Début septembre, le Taïwanais a dévoilé ses résultats financiers et le moins qu'on puisse dire c'est que la courbe est joliment positive, autant mensuellement qu'annuellement. Sans surprise, TSMC s'est très bien rétabli après l'incident de contamination chimique en début d'année ayant condamné entre 10000 et 30000 wafers et infligé une perte financière ponctuelle importante au fondeur pour la période Q1 2019. Le creux concentré sur le mois de mars est d'ailleurs flagrant, mais TSMC a vite fait de remonter la pente dans les mois suivants, notamment portés par une très forte demande pour sa lithographie 7nm, dont la production aurait par ailleurs fait l'objet dernièrement de nouveaux délais. Certains supputent qu'il s'agirait de l'un des motifs du retard du Ryzen 9 3950X, désormais planifié pour novembre avec Threadripper 3

 

TSMCTotal 2017Total 2018Jan 19Fev 19

Mars 19

Avril 19Mai 19Juin 19Juil 19Aout 19
CA net (en milliard et dollars taïwanais NT$) 977,45 1032,50 78,09 60,89 79,72 74,69 80,44 85,87 84,76 106,12

Évolution annuelle

(YoY)

+3,1% +5,5% -2,1% -5,8% -23,1% -8,8% -0,7% +21,9% +14,0% +16,5%
Conversion en euros (en milliard,  €) 28,67 30,29 2,29 1,78 2,33 2,19 2,36 2,52 2,48 3,11

 

À l'offre 7nm, TSMC a récemment aussi ajouté un node 6nm en EUVL pour lequel le patron de la fonderie anticipe d'ailleurs une forte demande au cours des prochains mois, aux dépens même du 7nm+ également en préparation chez le fondeur. En tout cas, ce procédé intermédiaire devrait aider à faire patienter en attendant que le 5 nm devienne plus abordable et rentable. On rappelle que ce dernier a entamé sa "production de risque" vers la fin du printemps, l'une des dernières étapes avant le passage définitif à la production en volume.

 

Justement, il parait que la production en masse de puces 5nm pourrait finalement faire ses débuts dès mars 2020 si l'on en croit les dernières rumeurs rapportées par Digitimes. Avant de trop s'emballer et d'imaginer des Ryzen 4000 au die rikiki, il faut toutefois se souvenir que le 5nm servira dans un premier temps surtout pour des puces de petite taille comme les modems et les SoC - par exemple, beaucoup s'attendent déjà à ce que les iPhone de 2020 embarquent des SoC A14 en 5nm -, et qu'il faudra donc encore patienter un moment avant de voir arriver des bouts de silicium gravés en 5nm pour PC ! (Source : Digitimes, TSMC)

 

tsmc cdh

 TSMC, les finances ça va ? Et le 5nm, c'est pour quand ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !