Nous vous parlions d'il y a peu de la pression mise en oeuvre par les collectivités locales et les associations sur l'Etat par rapport aux dispositifs AMEL qui sont sensés aider au développement des solutions FttH dans les zones rurales non pas par des dispositifs publics, mais par des alternatives privées de fournisseurs nationaux comme Orange ou SFR. Un dispositif qui est régulé par l'Etat lui-même, mais qui peine à venir de par les barrières de l'administration et des politiques diverses sur le sujet. Cependant, cette grogne a suffi à déclencher une réaction auprès des institutions et à donner un avis favorable à trois projets AMEL.

 

carte amel 2019

 

Ces trois projets sont développés sur la Côte-d'Or, le Lot-et-Garonne et trois départements du Sud PACA. Des zones qui avaient demandé une aide auprès de l'Etat pour déployer des travaux de grande envergure, qui viennent d'être approuvés il y a quelques jours par les autorités nationales. Une bonne nouvelle enfin, car ce chantier représente pas moins de 465 000 foyers et entreprises et sera réparti sur trois opérateurs : Orange, SFR et Altitude Infrastructure. La fin des travaux est estimée aux alentours de fin 2023 et ne nécessitera aucun euro provenant des caisses de l'Etat ou des collectivités territoriales. Un système en apparence intéressant qui permettra le développement de solutions FttH même en zones peu denses, mais les priorités des travaux seront décidées par les opérateurs et il est à craindre que les zones les plus isolées devront attendre la fin du chantier. L'affaire reste à suivre pour les centaines de milliers de lignes qui sont en attente d'une décision encore... (source : degroupnews)

 

 Après le coup de gueule des collectivités et associations, l'Etat accélère enfin les projets aidés du THD... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !