Après la déclaration publique de l'Etat sur le manque d'implication des opérateurs "traditionnels" d'accès à l'internet filaire et l'augmentation considérable des foyers reliés à la fibre optique dans les zones peu denses et gérées par les initiatives publiques - des collectivités territoriales pour la grande majorité -, de nombreux utilisateurs commençaient à montrer un certain mécontentement du manque de concurrence viable pour les zones rurales. Un ras-le-bol compréhensible car l’installation de la fibre s'accompagne donc par un changement d'opérateur qui n'est pas forcément volontaire et qu'il est difficile de choisir sa formule. En réponse à la situation Orange va donc être présent sur l'ensemble des RIP - Réseaux d'Intérêt Public - d'ici la fin de l'année, un minimum de la part d'un opérateur historique.

 

Dans l'absolu, la situation a déjà fortement évoluée après le rachat par le groupe riche en vitamine C de petits opérateurs publics. Pour le reste il s'agira probablement de solutions de rachat à venir de connexions fibrées pour les petites structures ou des accords avec les plus gros - comme SFR par exemple. Il faudra cependant que l'ARCEP soit vigilante pour éviter de nouveau une situation de monopole sur le réseau comme pour le xDSL. Car si derrière il n'y a plus de concurrence, ce sera un retour arrière de plus de 15 ans question télécom... (Source : Degrouptest)

 

orange fruit

Pensez à manger des oranges pour faire plein de fibre dans votre journée !

 Après s'être fait gronder pour son manque d'investissement dans les zones moins denses, Orange remplit enfin son rôle d'opérateur historique... 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !