S'il y a bien un exercice qu'un PDG se doit d'aborder avec doigté, c'est la communication face aux actionnaires. Certes, ces derniers préfèrent surtout entendre de bonnes choses et empocher de gros dividendes à la fin, mais à l’inverse leur dessiner un trop beau tableau peut également avoir un effet boomerang. C'est plus ou moins ce qui est reproché à NVIDIA aujourd'hui, sous le coup d'une tentative de class action menée par Schall Law Firm et qui encourage les investisseurs ayant perdu plus de 100 000$ à se joindre à la fête. L’objet exact de la poursuite ? C'est assez simple, il est reproché à NVIDIA des déclarations fausses et trompeuses en marge de la forte baisse de la demande après l'effondrement du marché des cryptomonnaies.

De la pénurie de GPU et à la hausse démentielle des prix en magasin, ce souvenir douloureux est encore bien présent dans nos mémoires. AMD et NVIDIA en avaient tous deux largement profité et leurs partenaires aussi. Mais maintenant, la fête est finie, les cours des cryptos se sont effondrés et des  vagues de cartes graphiques usées sont inévitablement venues s'abattre sur le marché de l'occasion, aux dépens des cartes neuves progressivement de retour en magasin. Chez NVIDIA en particulier, cela s'est traduit avec un trop-plein d'inventaire de GPU - particulièrement la GTX 1060 - expliquant certainement pourquoi les premières RTX 2000 ont tant traîné des pieds et que la RTX 2060 n'arrivera que courant janvier. 

 

Aujourd'hui, NVIDIA se fait donc attaquer pour ne pas avoir su prédire le futur, mais aussi pour avoir grandement exagéré sa capacité à réagir et à s'adapter aux nouvelles tendances du marché. N'oublions pas qu'AMD et NVIDIA n'ont eu de cesse de répéter dans les mois suivants le crash des cryptomonnaies que l'impact sur leurs affaires a été modéré. Mais dans le cas de NVIDIA, on imagine que l'effondrement du cours de son action de plus de la moitié - après la correction boursière d'AMD, et en marge de résultats trimestriels pourtant excellents - n'a pas vraiment dû arranger les choses. En soi, une class action n'a absolument rien d'extraordinaire pour une entreprise de cette taille, et il n'est pas rare non plus pour les actionnaires de s'en prendre à l'entreprise s'ils estiment avoir été mal informés et/ou lésés.

 

According to the Complaint, the Company made false and misleading statements to the market. NVIDIA touted its ability to monitor the cryptocurrency market and make rapid changes to its business as necessary. The Company claimed to be “masters at managing our channel, and we understand the channel very well.” NVIDIA also claimed to the market that any drop off in demand for its GPUs amongst cryptocurrency miners would not negatively impact the Company’s business because of strong demand for GPUs from the gaming market. Based on these facts, the Company’s public statements were false and materially misleading throughout the class period. When the market learned the truth about NVIDIA, investors suffered damages."

 

En supposant que la class action de Schall Law Firm est bien recevable (et vu les fondements, on peut quand même en douter), serait-ce là pour NVIDIA - et compagnie - le dernier acte d'un marché qui n'a finalement que fait retrouver ses sens et retourner à la normale ? Pas sûr. Face à un duel Chine-US représentant une menace potentielle pour 20% de son marché, de gros clients comme Facebook, Google, Amazon et Apple planifiant la conception de leurs propres puces IA, et les nouvelles velléités d'Intel en direction du marché du GPU, NVIDIA pourrait malgré tout bien avoir fort à faire pour compenser sa forte dépendance au marché de la puce graphique dans les temps à venir.  (Source : Schall Law via Tom's Hardware)

 

disney vautour chantent

 Les répliques de l'effondrement se font encore et toujours ressentir, maintenant avec une nouvelle class action visant NVIDIA et sa gestion des affaires face à ses actionnaires. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !