La nouvelle était tombée assez brutalement le 5 juin : la plate-forme d'hébergement en ligne de code source Github était racheté par la Raymonde, au grand dam d'un bon nombre de développeurs (les chiffres de migration vers Gitlab donnent une idée de l'ampleur du phénomène).

 

On apprend aujourd'hui que Google était également en négociation avec la firme pour un éventuel rachat. L'information provient de Diane Greene, la directrice de la division cloud du géant à lunettes, sans plus de précisions malheureusement ; il est même possible qu'Alphabet (le nom officiel de la maison-mère de Google) n'ait même pas déposé de proposition chiffrée.

 

Stratégiquement, le rachat aurait permis de proposer aux développeurs un environnement de travail dédié et reconnu, et ainsi les pousser à rester dans un écosystème particulier, probablement Android en l’occurrence, ce qui n'est pas sans rappeler une politique pommée. Cela est d'autant plus ironique lorsqu'on sait qu'un bon nombre de logiciels et bibliothèques développés par Google sont justement hébergés sur Github. A ce sujet, Diane Greene déclare espérer que Microsoft reste "totalement neutre", chose pas toute à fait certaine. On notera par ailleurs que git, le gestionnaire de version utilisé pour synchroniser son travail sur Github, a été créé par Linus Torvald en 2005, ce qui ne manque pas de piquant non plus. Vers un changement en profondeur de la stratégie chez Microsoft ? (Source : Bloomberg)

 

google 2015

 Le géant du web était également en négociation pour le rachat de GitHub, de quoi laisser méditer sur l'importance du libre de nos jours. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !