Alors que notre cher ministre de l'Intérieur s'attaque au chiffrement sur internet, Mozilla continue son combat pour la liberté du réseau. Car nos gouvernants font des lois à son sujet, mais il évolue tellement vite que ces dernières sont très souvent rapidement obsolètes (lorsqu'elles ne sont pas déjà dépassées le jour de leur mise en application).

 

Ainsi, la fondation aimerait que l'Europe revoie sa copie au sujet des droits d'auteur. Nos lois à ce sujet datent de 2001 et ne s'adaptent plus à ce qu'internet est devenu. Mozilla présente trois cas où le texte va à l'encontre de ce que devrait être un internet ouvert et accessible à tous :

 

  • Il est illégal de partager une photo de la Tour Eiffel illuminée de nuit. Il y a un droit d'auteur sur l'ensemble et il faudrait avoir l'accord des artistes pour le faire.
  • Dans certains pays de l'Union européenne, créer un "même" est en partie illégal. Il n'y a pas d'exception d'utilisation équitable en Europe.
  • Dans certains pays de l'Union européenne, les enseignants ne peuvent pas passer un film ou partager du matériel éducatif en classe, à cause de restrictions de la loi sur les droits d'auteur.

 

Internet est un espace de travail collaboratif et ouvert. Tout le monde peut se lancer, sans autre restriction que celle de ne pas vouloir nuire à autrui. C'est ce qui fait toute la beauté de l'outil et les lois devraient prendre la chose en compte et être créées pour arriver à s'adapter aux évolutions (rapides) de ce dernier. La fondation oeuvre pour qu'internet reste libre et c'est pourquoi elle a créé une pétition que vous trouverez en fin de brève. Espérons que la chose arrive à avoir un impact, mais vu ce que nos dirigeants pensent du web, il va falloir amasser pas mal de signatures pour espérer être entendus !

 

mozilla logo

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !