En 2013, THQ l'éditeur mettait la clé sous la porte. Ses licences et studios furent rachetés par d'autres, on se souviendra pour le coup de Metro Last Light racheté au dernier moment par Deep Silver pour en assurer la continuité et la mise en vente. Toujours est-il que dans le lot Nordic Games avait cassé sa tirelire et acquis les licences telles que SpellForce, Painkiller, ou encore Darksiders suite aux rachats des studios qui en avaient la propriété. Eh bien voilà que 5 ans après sa création, Nordic Games, qui contrairement à son nom se trouve basé à vienne en Autriche, change de nom et devient THQ Nordic. Vous avez donc bien compris que c'est le nom de THQ qui revient, mais pas l'entité dissolue il y a 3 ans. Mais pourquoi cela ?

 

On peut penser que le nom de THQ reste fort, c'était un éditeur important avec beaucoup de bonnes licences, et surtout il était connu et reconnu. Nordic Games est un nom plus impersonnel dans le milieu, plus banal, y associer THQ pourrait lui permettre d'avoir plus d'opportunité, y compris dans le financement de ses projets. Au sujet de ces derniers, il y aura 23 jeux en cours, dont une poignée avec certitude : ELEX (un jeu développé par Piranha Bytes papa des Gothic et Risen), Aquanox, SpelLForce 3, The Guild 3 et Battle Chasers : Nightwar.

 

thq nordic

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !