Vous n'êtes certainement pas passé à côté du feuilleton "Loi Renseignement". Nous avions fait un point sur le sujet et nombreux ont été ceux qui ont manifesté leur désaccord avec ce projet. Il est malheureusement pourtant passé avec une écrasante majorité UMPS (251 "pour" contre 68 "contre"), mais certains points avaient été retravaillés, dont celui de la surveillance internationale qui avait été retiré.

 

Mais le gouvernement tient vraiment à pouvoir mettre le nez dans les affaires internationales et c'est pourquoi, le 16 septembre, a été adoptée la proposition de loi sur le renseignement international, sans que personne ne puisse rien y faire, par la Commission de la défense nationale et des forces armées de l'Assemblée Nationale.


Retour à la case départ donc, le projet "Loi Renseignement" ne s'attaque qu'à la France (et certainement aux pays limitrophes), mais un nouveau texte viendra autoriser le renseignement international s'il est validé après examen du texte en séance plénière ce 1er octobre. Comme ça avait été le cas pour le projet "Loi Renseignement", la Quadrature du Net vous invite - et nous appuyons la démarche - à contacter vos députés pour qu'ils aillent voter et fassent en sorte que le texte ne passe pas. Ils ont même une lettre toute prête que vous n'avez qu'à copier/coller et envoyer aux députés de votre région.


Et ça ne s'arrête pas là, en passant à l'internationale le problème n'est plus uniquement Français, mais inquiète le reste du monde. De nombreuses associations citoyennes (dont la liste peut être trouvée chez la Quadrature du Net) ont signalé leur désaccord sur la question et il vous est une nouvelle fois proposé un courrier type à envoyer à vos députés. On peut tout à fait comprendre que d'autres pays n'aient pas envie que la France analyse leurs données, les plus curieux pourront trouver une analyse complète de la proposition de loi chez nos confrères.

 

Encore une fois, toute décision viendrait directement du Premier ministre avec comme seule autorité de contrôle (après coup) la fameuse CNCTR (Commission Nationale de Contrôle des Techniques de Renseignement), duo qui pose toujours autant de problèmes quant au fait de garantir le respect des droits et libertés, ainsi que de vie privée. En bref, Manu étend son emprise et n'a pas apprécié qu'on l'empêche de faire ce qu'il voulait. Qui c'est le patron après tout ?!

 

big brother valls

Désolé pour ceux qui ont peur de cette image, mais elle colle tellement bien...

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 74 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !