Ah ben ça pour une nouvelle ! On se souvient qu'il y a deux semaines, Ubisoft avait bloqué les clés Far Cry 4 de certains gamers, ces derniers ayant acheté leur clé via G2A et Kinguin. Après enquête, la quasi totalité de ces clés achetées sur ces deux sites non partenaires avaient été payées sur Origin avec des cartes bleues volées. Si on pouvait comprendre Ubisoft, à savoir bloquer des joueurs qui jouent à un jeu dont le financement originel était bidon, ce dernier vient de faire une grande marche arrière envers ces mêmes joueurs. Devant sûrement la grogne, Ubisoft a réactivé les clés des joueurs qui avaient donc d'une part activé leur clé, et qui d'autre part jouaient au jeu. Devant ces faits, l'éditeur a du juger que ces derniers étaient de bonne foi en ignorant que leur clé était volée, mais ils avaient payé celle-ci malgré tout, ce qui reste moins péjoratif que le piratage. En revanche ceux qui ont acheté une clé mais qui ne l'avaient pas encore activé, c'est perdu pour de bon. Pour autant Ubisoft continue à prôner l'achat via Uplay et des "sites de confiance" dont ne font évidemment pas partie G2A et Kinguin.

 

La véritable question est de savoir pourquoi et comment ces sites se sont retrouvés à vendre des clés volées, et surtout à qui ils les ont acheté. Sur ce point, le remboursement ou le règlement à l'amiable qu'ils ont proposé à leurs clients ne doit pas faire perdre de vue que leurs méthodes pour se procurer ces clés est à la base du problème rencontré par les joueurs, et donc on comprend tout à fait pourquoi ils ne sont pas partenaires d'Ubisoft avec de telles pratiques. Ceci a aussi un but pédagogique pour l'éditeur, il envoie un message fort aux acheteurs de ces sites pas franchement au dessus de tout soupçon, la prochaine fois il ne se montrera pas aussi clément.

 

ubisoft_logo.jpg  

Sur le comptoir, au même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 28 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !